Enrichir son alimentation en protéines pendant le traitement d’un cancer

On dit souvent à nos patients à risque de dénutrition et de diminution de la force musculaire : mangez plus de protéines !

Pourquoi ?

Lorsque vous perdez du poids en situation de maladie, c’est aussi aux dépends de votre muscle, et c’est d’autant plus vrai que la perte de poids est rapide et que l’âge est plus élevé.
Pourquoi souhaitons-nous que votre muscle soit en bonne santé ? Pour rester « bien portant », que les activités du quotidien et de loisir soient possibles, que votre qualité de vie soit bonne, que les traitements de la maladie aient moins d’effets secondaires.

Imaginez que les protéines soient les briques d’une maison… il faut qu’elles soient solides face à la maladie !

Où trouver les protéines ?

Il vous est parfois prescrit des compléments nutritionnels, certains adorent, d’autres détestent…Il est raisonnable de les tester. Parfois on donne de la poudre de protéines, qui est une bonne aide pour « enrichir » son alimentation habituelle, on vous donnera des idées de recettes et d’utilisation.

Mais il y a aussi les protéines de l’alimentation : viandes, poissons, œufs, charcuterie, produits laitiers. Il y a aussi des protéines végétales : il existe des protéines dans toutes les céréales comme le riz complet, le quinoa, et encore plus dans les légumineuses (légumes secs). Cette source de protéines est cependant moindre et risque d’être insuffisante pour atteindre les apports recommandés.

Concernant la viande et même le poisson, parfois la cuisson peut entraîner un dégoût, essayez les crus et assaisonnés ! Pour les patients pris en charge pour une leucémie ou un lymphome, les aliments crus ne sont toutefois pas recommandés.

Attention, un steak de 125g, ce n’est pas 125g de protéines, c’est 25g de protéines !

Quelques exemples

 Protéines (g)
Steak de bœuf de 125g25
Canard 100g20
Foie de veau 1 tranche20
Jambon blanc 1 tranche8
Jambon cru 100g30
Pavé de cabillaud 150g22,5
Saumon 100g22
Thon cru 125g30
Comté 30g8,4
Camembert 30g6
Yaourt5,6
Kiri6
Babybel5
Lentilles 100g7,5
Œuf6
Petits suisses (2)10
Fromage blanc 100g8,5
Lait 100ml3,2
Protifar 1 dose de 2,5g2,2
Whey 1 dose de 20g18

Combien en prendre ?

On préconise souvent des apports équivalents à 1,5g par kilogramme de poids (exemple : si vous pesez 60kg, il faut atteindre 90g de protéines par jour). Attendez l’approbation de votre médecin pour suivre cette recommandation.

Quand les prendre ?

Le mieux pour que votre muscle prenne des forces, c’est qu’il « mange » très régulièrement et qu’il soit régulièrement mis en action.

·        Répartissez les apports sur chacun des 3 repas en apportant des protéines à chaque repas.

·        Ne sautez pas de repas.

·        Des collations en matinée, l’après-midi, peuvent être utiles si vous ne consommez pas assez de protéines pendant les 3 repas. Par exemple, c’est aussi une bonne idée que de prendre un apport de protéines au coucher.

·        Un complément nutritionnel oral peut être pris au moment des collations ou au coucher.

·        Evitez un état de « jeûne » prolongé pour le muscle.

Et quand on fait des exercices de renforcement musculaire, quel est le bon moment pour nourrir son muscle ?

Après l’effort, le muscle doit se « reconstruire », il est avide de nutriments et il va absorber les protéines, d’autant plus s’il reçoit également des glucides. Cette fenêtre pour nourrir le muscle dure 30 minutes après l’effort. Les idées de collation après effort sont présentées dans le livret PROGRES de Nathan (veuillez nous contacter pour obtenir le livret d’activité physique PROGRES).

Avant l’effort ? Privilégiez un apport de glucides pour que votre effort soit efficace et bien vécu, un fruit ou une barre de céréales c’est très bien.

Exemple Mr G, 72 ans, ancien cycliste de très bon niveau, se prépare à avoir une gastrectomie totale après avoir eu des séances de chimiothérapie, correctement tolérées, avec un poids maintenu constant. En vue de la chirurgie (3 semaines de répits), il pratique 1h30 d’activité physique par jour, 1h d’endurance et 30 minutes de renforcement musculaire sur les conseils de Nathan. Il prend une collation au réveil : banane, pomme, 2 cuillères de colza, 1 cuillère de miel, 20g de flocons d’avoine puis il pratique son sport 1 heure plus tard, et prend un petit déjeuner après l’effort assez protidique : Pain, jambon 1 tranche, fromage 30g ; parfois 2 oeufs à la place du jambon et fromage.

Les Idées de repas comportant un bon apport de protéines

20-30g de protéines

  • côté salade
    • salade de lentilles et saumon fumé/100g et son assaisonnement colza/huile
    • 1 fruit frais
  • côté viande rouge
    • salade verte
    • tartare de bœuf (une part, 125g de viande rouge)
    • pain ou pommes de terre en accompagnement
    • salade de fruits au basilic
  • côté œufs
    • omelette 3 œufs
    • 30g de fromage râpé
    • pain
    • salade et son assaisonnement colza/huile
    • 1 fruit frais
  • côté poisson
    • recette comportant 100g de cabillaud et son assaisonnement huile d’olives
    • 100g de riz cuit
    • légumes ou crudités
    • 2 petits suisses et une compote
  • côté veggie
    • une tomate, du basilic frais avec 1 c à soupe d’huile d’olive, un peu d’ail frais
    • une demi-mozarella (voire une entière !)
    • 1 part de cake protéiné (voir recette ci-dessous)
    • 1 fruit frais
  • côté petite faim
    • 1 tranche de jambon blanc
    • quelques tomates cerises
    • 30g de quinoa (30g cru
    • 2 petits suisses ( avec sucre ou miel)
    • 1 poire
  • côté soupe
    • soupe courgettes, lentilles corail et coco version enrichie en protéines ou soupe de pois cassés version enrichie en protéines
    • 1 fruit
  • côté petit apéro
    • quelques crudités
    • une part de tortilla
    • une tartine de rillette de thon
    • un peu de charcuterie
    • un dessert au choix

30-40g de protéines

  • côté chili
    • une part de chili con carne
    • riz (50g cru, 120g cuit)
    • gruyère 25g
  • côté viande
    • Recette comportant 100g de poulet
    • 100g de polenta
    • 30g de fromage
    • 1 fruit
  • côté poisson
    • 150g de cabillaud avec une tranche de lard
    • 150g de petits pois
    • 50g de pain
    • 1 fruit
  • côté frais
    • 125g de carpaccio de bœuf avec 1 cuillère d’huile d’olives, sel, poivre
    • 30g de parmesan
    • salade verte
    • pommes de terre à l’huile d’olives ou pain
    • ananas ou sorbet
  • côté Oméga
    • salade de lentilles et saumon fumé (100g au moins)
    • 100g de fromage blanc, coulis de fruits
  • côté Provence
    • sardines provençales, une part
    • 100g de Riz (cru)
  • côté soupe
    • soupe courgettes, lentilles corail et coco version enrichie en protéines ou soupe de pois cassés version enrichie en protéines
    • 30g de fromage
    • 1 fruit

Plus de 40g de protéines

  • côté poisson
    • quinoa (cru 50g)
    • pavé de saumon 140g
    • haricots verts ou autre légume
    • tomme de Savoie 30g
    • 1 tranche de pain
    • huile d’olive 10g (une cuillère)
    • 1 fruit de la passion
  • côté viande blanche
    • une part de crudités en entrée
    • sauté tendre de dinde , lait de coco (150g de viande)
    • 100g de Nouilles de riz (crues)
    • smoothie aux fruits exotiques
  • côté salade
    • salade César PANACH avec ses petits pains suédois (voir recette ci-dessous)
    • salade de fruits

La Salade César PANACH

Plate with chicken salad on table

Pour 1 part :

  • de la salade romaine (à volonté)
  • ¼ d’oignon rouge
  • des tomates cerises
  • 80g de filet de poulet coupé en petits morceaux revenus doucement dans une poêle
  • 50g de râpé de jambon fumé
  • 1 œuf cuit mollet
  • 30g de parmesan en copeaux
  • 3 petits pains suédois à émiettez dans la salade

Sauce : ½ c à café de moutarde, 1 à s de vinaigre balsamique, jus d’½ citron, 1 cuillère à s de crème liquide allégée OU 1 c à s de mayonnaise avec 2 c à s de crème liquide allégée. Sel, poivre.

Adaptations

Version nausées : peut être changez le râpé de jambon fumé (un peu goûtu) par du jambon blanc en lamelles, évitez l’oignon.

Version perte de goût : je ne changerais rien

Version enrichie en lipides : misez sur un peu plus de sauce et remplacez le râpé de jambon par du lard et les pains suédois par des croutons

Version enrichie en protéines : déjà enrichie ! si tous les ingrédients y sont, cela fait 40g


Les cakes protéinés PANACH

Freshly Baked Spinach and Feta Cheese Muffins on Bright Background

A grignoter au cours de la journée, ou à associer à une soupe par exemple,

Pour 6 personnes

  • 200g de farine (épeautre, sarrasin, blé, à votre guise)
  • 1 sachet de levure
  • 100ml de lait
  • 100ml d’huile d’olive
  • 3 ou 4 œufs
  • + les idées adaptées selon les symptômes ci-dessous

Faites chauffer dans un grand moule à cake 60 minutes à 200°C

Version nausées :

  • 150g de jambon blanc en dés
  • 150g de gruyère

OU

  • 150g de courgettes râpées ou en très petits dés
  • 150g de fromage de chèvre frais ou de gruyère (ou moitié/moitié)

Version perte de goût :

  • 150g de saumon fumé en morceaux ou 200g de saumon frais en morceaux
  • 150g de gruyère
  • 1 citron jaune (zeste et jus)
  • thym

OU

  • 150g de jambon fumé/cru
  • 150g de roquefort (ou moitié/moitié avec le gruyère)
  • une dizaine de noix

Version enrichie en lipides :

  • choisissez du lait entier
  • augmentez la dose d’huile d’olive à 150ml
  • et la part de fromage à 150g (en comptant 50g de gruyère, mieux pour la tenue du cake)
  • modulez la recettes avec les adaptations dont vous avez envie.

Version enrichie en protéines :

  • ajoutez 60g de poudre de protéines à la farine. Comptez une part de fromage de 150g. Vous atteindrez pour une part 25 g de protéines environ, surtout si la farine comporte des céréales complètes.

Version légère :

  • Gardez la base, mais avec 100g du fromage de votre choix (plutôt du gruyère pour la tenue)
  • associez 150g de jambon blanc ou fumé,
  • 150g de légumes au choix (carottes râpées, courgettes râpées, tomates, poivrons cuits)

2 commentaires sur « Enrichir son alimentation en protéines pendant le traitement d’un cancer »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :