Accueil

Fondée en 2019, l’association P.A.N.A.C.H. “Physical Activity and Nutrition Against Cancer and for Health” est une association loi 1901 dont l’objectif est de soutenir des actions visant à promouvoir la santé par l’activité physique et la nutrition.

Ses membres fondateurs sont le docteur Celia Lloret-Linares, médecin interniste et nutritionniste, Nathan Pelletier, coach sportif, directeur de la salle de sport “L’Engrenage” à Annecy et rescapé de deux cancers, Marion Franquin, responsable ­marketing France d’une grande marque de sport et ­professeur de danse, et le docteur Wulfran Cacheux, médecin oncologue.


Notre objectif face au cancer

« Le sport et la nutrition ne sont pas des options ! « 

Docteur Cacheux, oncologue

Nous avons pour objectif d’offrir (toujours en collaboration avec des professionnels de la santé et du sport qualifiés) :

  • Un accompagnement à la pratique de l’activité physique et un suivi nutritionnel systématiques et individualisés pendant le traitement du cancer.
  • Des actions de sensibilisation à l’activité physique et à la nutrition avant et après cancer pour une meilleure prévention de la maladie.

Nous avons développé, avec Nathan Pelletier (Coach sportif, membre fondateur de l’association et ancien malade) un protocole d’entrainement physique.
Un suivi nutritionnel personnalisé est également assuré par Célia Lloret-Linares (médecin nutritionniste et membre fondatrice).

Ces protocoles, supervisés par Wulfran Cacheux (médecin oncologue et membre fondateur) visent à augmenter la tolérance des traitements et à en réduire les effets secondaires. Il nous semble évident de vous accompagner de façon individualisée pour combattre la maladie et ses conséquences. 

Prévenir la maladie avec l’activité physique

AVEC L’ACTIVITÉ PHYSIQUE :
20 à 25% des cancers du côlon, du sein et de l’utérus pourraient être évités par la pratique du sport.
AVEC LA NUTRITION :
Le contrôle du surpoids et l’amélioration de l’hygiène alimentaire contribuent à réduire les risques de maladie.

Contrôler la maladie

UNE ACTIVITÉ PHYSIQUE RÉGULIÈRE contribue à une meilleure qualité de vie en cours de traitement :

  • Réduction de la fatigue et des épisodes dépressifs
  • Diminution du risque de sarcopénie (diminution de la masse musculaire) et des effets secondaires de la chimiothérapie
  • Amélioration du sommeil, de l’image du corps et de la tolérance des traitements médicamentaux

LE SOUTIEN NUTRITIONNEL est essentiel car il permet d’éviter un déséquilibre entre les apports et les dépenses énergétiques. Ce déséquilibre obligerait l’organisme à utiliser ses réserves notamment musculaires, or le muscle donne l’énergie suffisante pour mettre en place l’activité physique.

Guérir de la maladie

UNE ACTIVITÉ PHYSIQUE APRÈS DIAGNOSTIC d’un cancer du sein diminue de 24% le risque de récidive et évite à 28 % la survenue d’autres maladies notamment cardiovasculaires.
Cette diminution du risque est encore plus importante dans le cas des cancers du colon et du rectum.
UN BON ÉTAT NUTRITIONNEL après un cancer permet de retrouver plus rapidement une vie saine et active. Il permet de réduire les risques de récidive et de participer au maintien voire au renforcement d’une activité physique régulière et de qualité.

Recevez les news directement dans votre boîte mails !

Suivez-nous sur les réseaux !


Nos derniers articles


Nos partenaires